La Sélection

Contrairement aux tests d’aptitude à l’élevage RST et ZtP-be, qui ont un caractère neutre en ce sens qu’ils testent le chien par rapport à sa conformité au standard de la race mais n’impliquent pas de jugement de valeur, la sélection le fait dans un certain sens.  Les chiens qui réussissent à ce test se révèlent répondre au standard de la race à la fois par leurs caractéristiques physiques et psychologiques et, de plus, se sont avérés avoir les caractéristiques qui sont spécifiques au chien de travail.

Contrairement aux tests d’aptitude à l’élevage que testend le chien seulement à la présence des caractéristiques minimales de la race et l’absence des fautes disqualifiantes, le diplôme de la Sélection mentionne bien la qualification que l’équipe de trois juges a donnée à leurs caractéristiques physiques et caractérieles.

LA SELECTION

L’épreuve de sélection est constituée de 3 parties et vise le standard dans tous ses aspects.

Conditions d’admission .  

Les chiens participants doivent avoir un pedigree reconnu FCI qui renseigne minimum 3 générations et doivent être identifié par tatouage our puce.

En outre les chiens doivent avoir subi l’examen de dysplasie de la hanche et fournir une copie de l’attestation lors de l’inscription. Seuls les chiens ayant l’évaluation HD/A , HD/B, HD/C sont admis à l’épreuve.

Organisation.

Les épreuves sont jugées par trois juges qui appartiennent aux noyaux des juges admis par la Société Royale St Hubert, faisant partie de la commission d’élevage. L’un d’entre eux au moins possède la qualification de juge-arbitre pour épreuves de travail.

L’épreuve de sélection doit être demandée 6 semaines à l’avance à l’ SRSH et doit être publiée au calendrier officiel un mois à l’avance. Le programme de l’épreuve, reprenant les conditions de réussite, doit avoir l’approbation de la commission d’élevage et de la SRSH.

Les chiens ayant échoués peuvent se représenter une dernière fois.

Programme.

  1. Présentation du chien
  2. Partie Beauté: le chien est décrit et jugé comme pour une exposition.  Il doit obtenir au minimum la cote « TB ».
  3. Partie Obéissance:
  • Le chien doit garder une minute la position couchée, au pied ou à proximité du conducteur.
  • Il doit circuler au sein d’un groupe de 5 à 6 personnes , ensuite revenir au milieu du groupe pour y effectuer un assis. Cette épreuve se déroule chien en laisse.
  • Le chien doit ensuite effectuer une suite en laisse sur une distance d’environ 50 m.  Lors de cet exercice de suite , 2 coups de feux seront tirés à une distance d’environ 30 m , l’un pendant le trajet aller, l’autre pendant le trajet retour.   Le chien est tenu de rester parfaitement impassible.

4. Partie défense sur le terrain.

  • Le chien est provoqué par le mannequin à une distance de 5 à 6 m par une fuite à gauche suivie d’une fuite vers la droite. Le chien doit empêcher la fuite de l’homme d’attaque par une prise .Le conducteur peut tenir son chien en laisse (laisse de 5 m maximum) , mais celle-ci doit être détachée au signal du juge – arbitre.
  • L’homme d’attaque se trouve à une distance d’environ 30 m du chien . Il court droit sue le chien. Sur ordre du juge le chien est libéré et l’homme d’attaque ralentit sa course sans cependant s’arrêter complètement.

Lors des deux exercices de mordant le chien doit rester minimum 6 secondes en prise.   Ensuite , à la guise du conducteur, le chien peut recevoir la manche ou lâcher prise

Equipement de l’homme d’attaque : tenue complète IPO avec manche souple, sur bras protégé.

Critères :

Les appréciations possibles sont : « Excellent », « Très Bon » , « Bon », « Suffisant », « Insuffisant ».  Ceci est d’application pour tous les exercices, également pour la défense.

Pour réussir l’épreuve de sélection il faut obtenir au minimum la qualification « Très Bon » dans la discipline beauté et au minimum « bon » dans la partie obéissance et passage dans le groupe.

Le chien doit être résistant aux coups de feu et réussir l’épreuve de défense avec minimum « Très Bon » .